ACCUEIL
-

CHATEAU SAINT-HUGUES
-

EGLISES ET VILLAGE
-
ASSOCIATION
LES VIEILLES PIERRES

-
MANIFESTATIONS
-
HORAIRES-TARIFS-VISITES
-
JEUNE PUBLIC
-
RESTAURATION DU PATRIMOINE
-
CONTACTS
-
LIENS



 Son histoire en photos...









Le Moyen-Age : naissance et puissance de Semur
Le château est le point de départ de l'histoire de Semur.
Le donjon est la première tour édifiée au 10ème siècle,
stratégiquement à l'extrémité Est du sommet allongé d'une colline (400 m.). En pierre et bois d'abord, la tour est totalement maçonnée au 11ème siècle. Les premiers sires de Semur batissent le château, donnent naissance à l'une des plus influentes lignées bourguignonnes et aménageront progressivement une véritable forteresse au sommet de cette colline :
* 10-12ème siècles : édification du château et de ses murailles
* 12ème siècle : édification, à l'autre extrémité, de l'église Saint-Hilaire et d'une nouvelle muraille qui encercle le château et l'église délimitant la ville haute. Entre les deux monuments se situe  le tribunal entouré de halles de commerces sur deux côtés (à l'emplacement de l'actuelle mairie au centre de la photo ci-contre).
* Les villageois s'installent hors de ces murailles mais au plus près du château : sur la pente nord de la colline (à droite de l'église et de la mairie
sur la photo ci-contre). Une dernière muraille protège ce quartier au 14ème siècle formant le quartier de la basse-ville où pas moins de trois chapelles y prendront place au cours des siècles.
Deux poternes de ces murailles sont aujourd'hui conservées.
*14ème siècle, moment important pour le château administré à cette époque par le Duché de Bourgogne. Encore lieu de défense, Philippe le Hardi, Duc de Bourgogne, le fait restaurer et fortifier. Chacune des actions des Ducs est soigneusement répertoriée sur papier et ces nombreuses archives sont aujourd'hui conservées à Dijon. Après avoir été dépouillées et étudiées par le Cecab (Centre castellologique Bourguignon),
de nombreuses informations sur l'architecture du château de l'époque ont été mises à jour. Un sacré travail!





Du 15 au 19ème siècle : de belles constructions














Hôtel particulier

Salle du chapitre

Grenier à sel

A la fin du 15ème siècle, Semur entre dans la couronne de France. De nouveaux habitants, investissent les lieux : les administrateurs du roi qui progressivement se construisent des hôtels particuliers sur et contre la muraille.
Les Guerres de Religion éclatent.
En 1576, Semur est touché de plein fouet. L'église et le château sont incendiés mais si le lieu de culte est vite réhabilité, le château, lui, est abandonné. Les tours rondes de défense serviront dorénavant de prisons de bailliage.
Les chanoines, installés à Semur en 1274, se regroupent dans leur salle du chapitre située dans un édifice du 17ème siècle à côté de l'église, aujourd'hui musée sur l'art roman dans le Brionnais.
Et à proximité, et ce, depuis la moyen-âge, les villageois vont s'acquitter de l'impôt du sel, la gabelle, dans le grenier à sel (17ème siècle). A l'intérieur, la voûte conserve des peintures allégoriques.




Ancien auditoire de justice,
aujourd'hui la mairie.




Ancien petit séminaire,
aujourd'hui le prieuré Saint-Hugues



En 1780 s'édifie au centre de la place un nouveau tribunal auquel étaient adjointes les prisons des tours rondes.
Et en 1830 un petit séminaire aux dimensions impressionnantes est édifié à côté de l'église. L'édifice devient une annexe de l'asile départemental en 1905, puis recouvre sa fonction d'origine de 1944 à 1968 avant d'accueillir un noviciat en 1992. Les soeurs de la congrégation apostolique de St-Jean occupent depuis les lieux.







Revenir à la page d'accueil
Site propriété de l'association Les Vieilles Pierres. P
hotos non libres de droits
.