Eglise collégiale Saint-Hilaire
Eglise Saint-Martin-la-Vallée






ÉGLISE COLLÉGIALE SAINT-HILAIRE


À l'est du plateau rocheux s’élève le clocher de la belle église romane Saint Hilaire, classée Monument Historique.
L'église est édifiée au cours du 12ème siècle. Elle est donc la dernière église romane construite dans le Brionnais et son architecture s'en ressent en mariant habilement le style roman du Brionnais et celui de la 3ème abbatiale de Cluny, fondé par Saint-Hugues, né en 1024 dans le château de Semur, à quelques pas de l'église. Edifiée tardivement, l'architecture offre également, bien que timidement, quelques éléments de style gothique.







Placée sous le vocable de Saint Hilaire, Evêque de Poitiers vers 350, l’église est élevée en collégiale en 1274 lorsque Jean de Châteauvillain, baron de Semur, et Girard, évêque d’Autun, y fondent un chapitre de 13 chanoines.
Saint Hilaire devient alors l’église paroissiale de Semur
.
En 1364, l’église sert de butin au prince de Galles. Puis, au 16Ième siècle lors des guerres de religion, les Huguenots l’incendient.




Le tympan représente le Christ Tétramorphe : Christ dans sa Mandorle entouré des quatre évangélistes sous leur forme animal. Le linteau conte la vie de St-Hilaire, évêque de Poitiers ayant consacré sa vie à combattre l'arianisme au IVème siècle (image ci-dessous).   Hilaire est au centre de la composition, assis sur une chaise basse. Un ange plane au dessus de lui en l'encensant.

Intérieur de l'église. Vue sur la nef.


L'intérieur de l'église s'inspire largement de l'  abbatiale de Cluny. On y trouve les grandes arcades brisées, l'alternance
colonnes-pilastres et l'inédite tribune en encorbellement.







Détail : Rosace sculptée
                                                   

 Revenir au sommaire des églises romanes et chapelles









ÉGLISE SAINT-MARTIN-LA-VALLÉE


Le hameau actuel de Saint-Martin-la-Vallée aurait été le premier lieu de peuplement de Semur-en-Brionnais, avant la construction du château St-Hugues.
L’église a été édifiée au 11
ème siècle et placée sous le vocable de Saint Martin, évêque de Tours et apôtre des Gaules au 4ème siècle. Avant la fondation du chapitre en 1274, St-Martin était l'église paroissiale de Semur.

Une partie du décor peint : le cul-de-four

L'église romane abrite de rares peintures murales qui s’échelonnent du XIIème au XVIème siècle. Découvert il y a peu, le décor peint est autant fragile qu’il est précieux. C’est pourquoi, des chantiers de jeunes bénévoles pour la restauration des peintures sont organisés, de paire avec SMBS Rempart.
L'église est ouverte pendant la saison touristique et peut aussi bénéficier d'une visite guidée. 
Inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des monuments historiques en 1971, St-Martin-la-Vallée fait également partie des Chemins du Roman.
  




« La petite église de Saint Martin la Vallée est belle et émouvante ; Saint Hugues la connut, […] elle est modeste à côté de la forteresse de Semur ; le clocher […] sait allier une certaine élégance dans ce décors de colline à une solidité évidente ; il est agrémenté, à sa base d’une petite absidiole qui apporte à l’ensemble un supplément d’intérêt et de charme. »
                                                                            Denis Grivot, Semur-en-Brionnais et Iguerande









 Revenir au sommaire des églises romanes et chapelles




Site propriété de l'association Les Vieilles Pierres. Photos non libres de droits